La Hernie Discale

La Lombalgie

La Lombalgie est la maladie de "mal de dos" la plus fréquente. Celles qui sont opérées sont exceptionnelles.

Les lombalgies non traumatiques

Il n’y a pas qu’une lombalgie mais de nombreuses lombalgies, les origines en sont multiples et variées. Nous allons énumérer par ordre de fréquence celles qui sont les plus importantes.

Tout d’abord il faut parler de l’âge :

  • un enfant lombalgique est un enfant qui a une maladie infectieuse grave ou une tuberculose ou enfin une malformation et une consultation s’impose rapidement.
  • un adolescent qui souffre du dos c’est en général soit une mauvaise position en travaillant trop longtemps à l’ordinateur, soit une hyperactivité sportive et brutale sans un bon échauffement.
  • l’adulte entre 20 et 30 ans souffre à la fois des causes de lombalgies de l’adolescent de celles de l’adulte d’âge plus mur.
  • l’adulte entre 30 et 50 ans, les lombalgies sont dues essentiellement :
    • à des déviations vertébrales qui deviennent douloureuses,
    • à des hernies discales médianes,
    • à une arthrose articulaire postérieure,
    • à une dégénérescence discale,
    • à des sténoses du canal vertébral,
    • à des spondylolisthésis.

Les causes musculaires sont le surmenage, les déviations qui deviennent douloureuses sont dues soit à une pression trop forte d’un côté de la vertèbre dans les régions d’hypersollicitation ou de concentration de contraintes, soit à un travail musculaire trop fort de compensation du déséquilibre. Il s’y ajoute les compressions des nerfs soit par hernie discale soit par arthrose.

Une hernie médiane ou latérale pourra déclencher une lombalgie, il existe aussi des hernies bilatérales enfin une hernie unilatérale à un niveau et controlatérale à un autre niveau sont des causes possibles.

Nous éliminons bien évidemment les causes infectieuses, fébriles lors d’une grippe, lors de la maladie de Lyme ou d’autres causes.

Il importe de bien distinguer les lombalgies basses qui vont de D12 au sacrum et qui sont les plus fréquentes mais aussi les dorsalgies basses au niveau de la bretelle du soutien-gorge évidemment surtout chez les femmes qui irradient dans la région lombaire.

Il s’agit d’un conflit articulaire postérieur qui se résout pratiquement toujours par la rééducation.

Il reste la lombalgie par spondylolisthésis où une vertèbre glisse sur une autre, celle-ci atteint essentiellement les enfants mais aussi les adultes.

Chez l’enfant et l’adolescent il s’agit en général d’un spondylolisthésis congénital.

Chez l’adulte il s’agit d’un spondylolisthésis dégénératif ou mixte c’est à dire à la fois congénital et dégénératif. Quoique ce glissement intervertébral soit souvent bien toléré, il peut provoquer des douleurs intenses et peut nécessiter une intervention chirurgicale.

Les lombalgies traumatiques

Elles sont essentiellement dues à des tassements vertébraux par chute de haut en bas. Les niveaux les plus atteints sont D12 et L1. Elles risquent de passer inaperçues ou de ne pas avoir de traitement adéquat : les douleurs n’apparaissent souvent qu’après une verticalisation prolongée.

Chez les personnes âgées et ostéoporotiques, un tassement vertébral peur survenir sans chute.

 

Voir aussi l'article : chirurgie mini-invasive de la hernie discale

 

Demander conseil ou prendre rendez-vous

N'hésitez pas à contacter le cabinet du docteur gastambide pour demander conseil ou prendre rendez-vous :